Par

Tous des C**** Vs toutes des S****

Combien de fois aura-t-on entendu ceci ? (Sans la censure). Oui, voilà, mieux vaut ne pas compter… Trop de fois, c’est bien assez. Et pourtant, pensez-vous réellement que ce leitmotiv soit réaliste ?

Ce n’est pas parce que toi, Louisetta, tu es tombée sur une ou deux paires de mecs qui ne savaient pas respecter une fille, ou que toi, Giorgio, tu n’as connu jusqu’ici que des saletés, que tout sera toujours tel quel !
Aujourd’hui, Run2meet vous rassure : non, ils ne sont pas TOUS comme ça, et non, elle ne sont pas TOUTES les mêmes. Et d’ailleurs, il s’avérerait intelligent de creuser un peu pourquoi beaucoup pensent cela… Allons-y !

Tous des C**** Vs toutes des S****

TOUS pareils…

Vous connaissez les soirées entre filles messieurs ? Vous devriez… Car, pour parler franchement, elles n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Outre le fait que le langage n’est pas celui d’un congrès de princesses, certains de votre gente passent clairement pour des bons débiles triplement gratinés. Il paraît que vous ne pensez qu’au sexe (en toute politesse), que vous êtes d’incurables égoïstes ou encore qu’il vous faut vous tenir la main, sans quoi vous ne sauriez pas où se range le ketchup et comment se plie une paire de chaussettes. Et souvent, vous finissez sur la note du mec lâche qui va toujours voir ailleurs pour ne pas affronter ses propres problèmes.
Bref, à les entendre, vous êtes des connards ambulants.
Donc, si on devait conclure, aucun homme n’est généreux, intelligent, débrouillard, et fidèle. Il faudrait plutôt qu’elles arrêtent de chercher des bad boys alors qu’un tas de types gentils attendent leurs princesses, n’est-ce pas…?

TOUTES identiques

Non contentes d’être d’infatigables chiantes, mesdames, vous êtes aussi des relous et des emmerdeuses. Comment ça c’est la même chose ?!
Madame a souvent tendance à bouder pour rien, chercher la petite bête (qui n’existe pas, la plupart du temps) et critiquer le moindre détail de son homme. Insatisfaite ? Jamais… Alors en pensant que ce sera mieux ailleurs, soit elles lâchent leur compagnon comme une sombre chiure, soit elles couchent 5 nuits par semaine avec son meilleur pote (qui n’a jamais refusé). Sans oublier qu’elles adorent votre porte-monnaie…
Bref, à les entendre, vous êtes des salopes anthropophages.
Pour cette conclusion masculine, aucune femme n’est cool, sereine, patiente et fidèle. Ah ! Tiens ! Infidélité, quand tu nous tiens ! Et oui, cet inconvenable tort est partagé à 50% par les deux sexes, donc pour votre défense messieurs, vous n’êtes pas les seuls, c’est juste que madame est plus discrète et astucieuse quand il s’agit de se cacher. Mais attention, infidélité ne veut pas dire méchanceté, nous en reparlerons dans un prochain article…Et pour votre défense mesdames, il existe des hommes incroyablement chiants !

La petite note psycho…

« Vas-y j’comprends pas pourquoi je tombe toujours sur des enfoirés narcissiques. »
« Et moi j’en ai marre des folles psychotiques ! »
Ceci induirait le fait que vous répétiez apparemment les mêmes schémas relationnels… Et la grande question, la voilà : POURQUOI ?
Rien ne sert de poser cette interrogation sans chercher à y répondre de manière simpliste, immature et vindicative avec un « Tous des connards et toutes des salopes (sauf papa et maman) ».
Il est donc temps de se poser 5 petites minutes avec soi-même et de commencer à réfléchir à ce type de personnes vers qui vous allez sans cesse. Car oui, l’inconscient est là, dans vos petites têtes, à diriger un peu vos faits et gestes et à vous amener vers les mêmes choses, pour que vous en compreniez d’autres. Un peu comme le bonhomme des jeux vidéos qui pourrait se cogner pendant 724 ans sur ce foutu mur… Oui, celui là même.

Vous, à la différence, êtes dotés de ce qu’on appelle l’intellect. Du coup, cette petite chose bien foutue est là pour vous amener à de grands mots tels que remise en question. Loin de Run2meet l’idée de jouer les psychanalystes, mais dans les relations, on cherche souvent à reproduire le schéma parental. Manuella qui cherche son papa dans les hommes, et José, sa maman dans ses copines. Disons que tout cela n’a rien d’incestueux (légèrement oedipien, c’est tout), on a juste grandit avec nos parents donc absorbé la relation fille-père et fils-mère. Plus tard, en grandissant, on essaye tout simplement de la reproduire, ne connaissant aucun autre type de relation. Pour les petits exemples, une relation agressive avec son père peut amener une femme à ne vouloir que des relations amoureuses conflictuelles. Pour ces messieurs, une maman surprotectrice peut le pousser à ne rechercher que des femmes à très fort caractère, voire complètement dominante. Et c’est exactement la même chose pour les gays et lesbiennes, vous n’y échappez aucunement !

L’idée est donc de s’éloigner de tout ceci, et donc aller fouiller un peu dans son passé pour que vous ne tombiez plus jamais sur des gens qui ne vous conviennent pas. Oublier Papa et Maman, et grandir. Et bizarrement, vous verrez que vous tomberez sur des relations bien plus saines, stables et sereines…

Alors si le titre de cet article était bel et bien réel, il ne nous resterait plus qu’une chose à faire, tous et toutes autant que nous sommes : fuir. Fuir la rencontre, fuir l’amour, ne pas prendre de risques, blabla etcetera ! Ce serait dommage, car ceci inclurait de passer à côté de fort belles personnes. Donc aux gogues ces phrases toutes faites : il est temps de se creuser un peu le cabochon et d’accepter sereinement ces tous petits défauts masculins et féminins (plein de charmes finalement) pour ne se focaliser que sur les qualités uniques de tout un chacun.

Et au diable les nazes et les morues !

Tous des C**** Vs toutes des S****

 

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz