Par

Supporter un homme, chapeau bas

Mais ce qu’on a oublié de préciser, c’est que les hommes sont parfois de véritables plaies ! « Ouais enfin on l’est moins que les nanas ! ». Et allons donc… C’est le moment pour Run2meet de remettre les compteurs à zéro !

Les femmes sont chiantes. Oui. Et c’est prouvé juste ici :

#1 : le flemmard assisté

Bien. Sa flemme se traduit donc de plusieurs façons. Cela peut passer par le fait de laisser la vaisselle à demain, s’habiller comme un zonard, laisser Madame tout faire au lit (avec comme argument l’émancipation de la femme) ou même de trouver difficile de prendre 30 secondes pour ce texto disant qu’il va être un peu en retard.
Pas facile facile la vie…

#2 : le bordelique

le bordelique

Ces messieurs ne sont pas nés avec le réflexe du rangement. Ainsi, lorsqu’il rentre, l’homme aime se mettre à l’aise dans l’immédiateté, enlever ses chaussures, ses chaussettes, son pantalon, … et les semer dans les 4 coins du foyer. Ce qui n’a pas l’air immédiat, c’est de ranger leurs affaires. Alors Messieurs, pour le bien de l’univers, penser à intégrer 60 secondes de plus avant de visser votre arrière train au canapé, pour remettre de l’ordre. Oui oui, maintenant ou dans 2 jours, ce sera pareil.

#3 : le nerveux

Il suffit d’un stylo qui tombe de ses mains, pour que la terre entière se mange une plâtrée de noms d’oiseaux. D’ailleurs, le spécimen masculin tend à s’énerver très promptement lorsqu’il cherche un objet (qui s’avère souvent être sous sa cavité nasale). De ce fait, il sent la maîtrise s’échapper, et il n’a rien trouvé de mieux que de crier. Sûrement qu’il s’est dit que l’objet accourait à ses pieds…

#4 : le roi de l’organisation

le roi de l’organisation

Ceci est un titre ironique oui.
Question organisation et anticipation, Monsieur est un gros naze (PS : nous n’avons trouvé aucun autre qualificatif convenable).
– « Ah bon ? C’est demain qu’on part en vacances ? Faut faire la valise ? »
– « Comment ça j’ai rien trouvé pour ton anniversaire !? Si Madame, c’est en livraison ! Même que je l’ai commandé il y a deux minutes ça arrivera la semaine prochaine. »

– (Quand il prend sa journée) « Quoi j’aurais pu aller acheter du pain ? Bah désolé hein, j’ai eu mille choses à faire ! » (c’est à dire : WC – série – jeu – série – manger – WC)

Sinon, vous savez, il y a une invention assez efficace qu’on a appelé Post-it.

 #5 : la procrastination

Procrastiquoi ?! Mais si, le fait de reporter à demain ce qu’on peut faire si facilement aujourd’hui… Ne nous dites pas que vous ne connaissez pas.
Chez un homme ranger ses affaires prend environ 6 jours, prendre un RDV chez le médecin 6 mois, faire des papiers d’identité c’est plutôt 12 mois et puis on va éviter de compter le temps d’intégration des remarques de sa Dame concernant le rangement, le comportement, etc…

#6 : l’illusionniste du ménage

Monsieur, de par son côté un tantinet paresseux, n’a pas la même vision du nettoyage que Madame. Il est tout à fait naturel, pour lui, de laisser traîner la vaisselle quelques jours car il estime que frotter fort (puisque toute la bouffe a bien séché) permet de faire ses muscles. Ainsi, il économise du temps à la salle de sport en se rendant utile. C’est pas beau ça ?!
Passer l’aspirateur, oui, mais à condition qu’il ait renversé un sac de farine, sinon c’est propre, on voit rien par terre !
Ok. Question : ça sert à quoi d’enlever les miettes sur la table puisqu’on remange demain soir ?
Et puis oh ! Il a passé l’aspirateur ! Il va pas faire la vaisselle et tirer la chasse non plus ! Il s’appelle pas Bonniche !

#7 : le maladroit

C’est vrai, ce n’est pas un défaut unisexe. Mais il faut dire qu’à ce niveau, les hommes, n’ayant pas le sens de l’empathie et l’art de traduire ses pensées via la langue française, sont parfois un peu rustres. Ne le prenez pas mal, donc, s’il vous dit que « la baise d’hier était terrible ». Ne prenez pas mal non plus s’il renverse pour la quatrième fois son bol de Chocapic sur le canapé.

#8 : le lâche

le lâche

« Ooooh ça vaaaa. »

Phrase typique de Monsieur esquivant une conversation qui pourrait contenir un ou deux reproches. C’est vrai que parfois vous n’avez pas besoin de parler des heures, ce n’est pas une raison pour vous défiler quand il s’agit de discuter. C’est pourtant simple de poser sa fesse en face de son interlocutrice, l’écouter, répondre ce que vous en pensez (en y mettant quelques formules agréables) et puis c’est marre ! Non, vous, vous n’avez rien d’autre qu’un soupir, un peu d’yeux au ciel et puis un bon « ça va » bien saoulé. Ca c’est un homme, un vrai !

#9 : l’anti bavard

Les hommes ne savent pas/peu exprimer leurs sentiments, c’est un fait avéré. C’est à peine s’ils arriveraient à remplir une question à choix multiples demandant s’ils ont passé une bonne journée…
Saviez-vous que lorsque vous parlez mesdames, il y a tellement de mots, que Monsieur se contente de n’intégrer que les mots clefs ? D’où, parfois, des interprétations totalement erronées. Vous comprenez maintenant mesdames ? Donc soit vous vous contentez de parler succinctement, soit vous arrêtez de parler et vous faites des dessins. C’est bien les dessins ! Non ? …

#10 : l’égoiste

l’égoiste

« J’suis allé faire les magasins aujourd’hui j’me suis trouvé une de ces paires de pompes ma biche…! Ca va sinon ?! ». Une femme dirait plutôt « Je t’ai trouvé un pull super mimi mon chou ! Et puis je me suis pris quelques petits trucs sympas aussi. Tu as passé une bonne journée ? Je t’aime tu sais ! ».
Puis dans le sexe aussi… hein… Ce n’est pas parce que Monsieur a joui qu’il doit s’arrêter et laisser Madame sur le carreau.
Dans l’égoïsme, on pourrait également citer ce léger ( <- ceci est un euphémisme) manque d’empathie qu’il se trimballe. L’empathie, vous savez, c’est tenter se mettre à la place de l’autre afin de mieux comprendre son ressenti. Et bien ça, Monsieur n’en a que faire. Et apparemment, pour qu’il comprenne qu’il a eu tort, il faut lui faire la même chose. Allons Messieurs, un petit effort…

Nous y sommes. Être avec un Monsieur c’est parfois comme aller se balader dans un champs d’orties, en bikini… C’est pas simple à supporter. Au cas où les plus courageux d’entre vous ayez lu l’article jusqu’au bout, pensez à faire attention, pour alléger Mesdames un peu quoi… Même si ça doit prendre 365 jours !

5 Commentaires sur "Supporter un homme, chapeau bas"

Laisser un commentaire

Sort by:   newest | oldest | most voted
jaimelesport
Invité

Excellent hilarant ! Merci beaucoup…..c’est tellement vrai!

Gregoire
Invité

Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo !

dj mariage 95
Invité

Un très bon article et très intéressant, vraiment bien je ne vais pas hésiter à le recommander. Bonne continuation, Rudy.

maintenance informatique
Invité

Une véritable mine d’or cette article. Excellent je recommande ! Bonne continuation. Cordialement.

Geep
Invité

J’adore en effet ! Merci

wpDiscuz