Par

Sport : cœur, cœur, cœur… !

C’est une réalité : votre cœur aime le sport. Pourquoi ? Le cœur a ses raisons que la raison ignore, il paraît… Sauf que là, il en a une sacrément bonne de raison, pour tout vous dire.

Run2meet revêt encore une fois sa blouse blanche et son stéthoscope (avec un cupidon rose dessus) pour vous parler un peu de votre cœur et de son activité sportive. Veuillez passer dans le cabinet.

Cœur et Sport = Love

Ca, c’est un peu comme l’histoire des 5 fruits et légumes par jour : le sport, c’est bon pour la santé. C’est clair et défini, pratiquer une activité sportive c’est se faire du bien, s’oxygéner la cervelle, avoir la patate, se muscler le pot de Nutella, sortir de ses charentaises… mais surtout, renforcer son palpitant.
Il faut dire que faire un sport c’est presque vital, et peu importe lequel, du moment que ça vous essouffle un poil (on oublie donc la couture et la pétanque).
Admettons que vous n’ayez aucun souci cardiaque au départ, votre sport vous permet de réduire (et pas qu’un peu) le risque cardiovasculaire : infarctus, tachycardie, hypertension artérielle, cholestérol… Toussa quoi.

« Comment qu’ça marche ?! »

Ben, pour faire simple, faire du sport revient à augmenter l’afflux sanguin dans votre corps puisqu’il a davantage besoin d’oxygène. Rappelez vous vos cours de Biologie, qui vous expliquaient que c’est le sang qui transporte l’oxygène dans tous les organes, cet oxygène, nécessaire au bon fonctionnement de chacun d’eux.
Du coup, plus le sang circule, plus les parois des artères s’assouplissent, ceci provoquant une baisse de la tension artérielle. Les artères coronaires, celles qui irriguent notre bon vieux cœur, apportent donc plus facilement et plus rapidement le sang, là où il faut.
N’oublions pas également que le cœur est un muscle, et que pour muscler un muscle, il faut… il fauuuuut… oui ! Faire du sport ! (Non, pas de la gonflette à la salle Brian & Co…) Car, plus le cœur est musclé, mieux il jouera son rôle. Pour votre gouverne, il bat 110 000 fois dans une journée.
Et puis comme le sang a plus de vigueur dans nos artères et nos veines, celles ci sont donc bien moins encrassées par la graisse et le cholestérol.

Chi va piano, va sano

En gros : y aller mollo pour aller mieux. Le cœur, c’est notre moteur vital, et comme tout moteur, il a besoin de démarrer doucement. Inutile, donc, de tirer dans les rapports immédiatement pendant une séance de sport. Voilà pourquoi il est bien de commencer n’importe quel entrainement par quelques foulées ou quelques échauffements.
Et, pour continuer sur la même métaphore, on évite les décélérations brutales pour ne pas qu’il cale : on ne termine donc pas son sprint par une sieste dans les buissons, mais en diminuant petit à petit sa vitesse jusqu’à une marche douce et oxygénante avant de s’étirer gentiment.
En fait, c’est un peu comme pour pas mal de choses, surtout quand il s’agit d’amour, n’est ce pas…?

Un cœur en bonne santé, c’est un cœur d’autant plus près à aimer…!

3 fois par semaine

Un rythme parfait… pour le sport… Déconnez pas hein ?!
Oui, selon une étude, il est important de laisser son corps se reposer 24h entre chaque entrainement. Pourquoi ?
Votre cœur (et corps) progresse au rythme du processus de décompensation/surcompensation. Il se fatigue pendant l’exercice puis se reconstruit plus fort au cours de la récupération. Alors, au cas où vous avez décidé de vous entrainer uniquement le Dimanche (comme ça, pour faire joli), sachez que ce n’est pas véritablement très bon pour votre corps. Après une séance dominicale, le phénomène de récupération se produit le Lundi ou le Mardi. De ce fait, le reste de la semaine, vos aptitudes diminuent et se calent sur les contraintes de votre vie quotidienne. D’une, vous ne progressez pas, et de deux, vous dérèglez votre corps qui ne comprend finalement pas très bien ce que vous lui demandez.
Si c’est vraiment une question de timing, vous pouvez toujours dénichez quelques tutos d’exercices de musculation sur Youtube.

Astuces astucieuses :

–       Une sensation dans la poitrine qui revient régulièrement ? Pfuit, chez le Doc’, on ne joue pas avec son cœur !

–       Bien qu’un être humain ne doive bien évidemment pas fumer… c’est encore plus le cas après une séance de sport, puisque toutes les alvéoles pulmonaires sont ouvertes à fond la caisse.

–       Si vous êtes pris d’une grosse envie de vomir après un effort (intense ou non), c’est une possibilité de déshydratation ou d’hypoglycémie, alors on mange son fruit et on boit son litron d’eau en respirant lentement.

–       On évite la douche ou le bain glacé, parce qu’après avoir fait bouillir la machine, le risque étant de réduire le diamètre des artères et vaisseaux et de provoquer un choc sanguin pas terrible.

–       On boit de l’eau toutes les demi-heures pendant son petit moment sportif. Et quand vous courez en plein cagnard, pensez à vous humidifier la nuque et les avant-bras, qui sont les radiateurs du corps

–       Quand il fait -5°C, prudence pour les sportifs d’extérieur… Le froid n’étant pas le meilleur copain des artères, puisqu’il augmente le travail de l’appareil cardiaque en le forçant à dépenser plus d’énergie pour maintenir la température corporelle à 37°C.

Votre cœur est convaincu n’est ce pas ? Lorsqu’on vous dit que le sport c’est important, c’est que c’est important, mais pas à faire n’importe comment !

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz