Par

Site de rencontre, mon amour !

Chaque jour, des millions de célibataires se bousculent au portillon des sites de rencontre. Certains s’y inscrivent les yeux fermés, d’autres à reculons, et d’autres passent au trottoir d’en face ! Mais la méfiance vis-à-vis d’Internet a nettement perdu de sa vigueur : on y fait tout, alors pourquoi ne pas y déloger son âme sœur ?

Quelques confessions recueillies par Run2Meet

Lisa, 25 ans :

« J’en ai fréquenté un pendant quelques mois. J’y ai croisé un certain nombre de boulets, heureusement facilement repérables comme « bogoss75 » et ses potes misogynes… Il y a tout de même un tas de mecs normaux, sympas, qui recherchent la même chose que nous : une histoire d’une nuit ou d’une vie. Allez-y sans a priori, ne jugez pas trop vite l’autre sur ses goûts, sa façon d’écrire, ses mensurations… Recherchez plutôt des atomes crochus. N’attendez pas des lustres avant de provoquer la rencontre en chair et en os, et ne vous fermez pas aux autres ! »

Quentin 39 ans :

« Je ne cherche pas quelqu’un qui me ressemble, mais simplement une personne qui me plaise et avec qui je puisse m’entendre… Après bientôt 7 ans de recherches, je suis tombé sur quelques histoires, mais pas sur la bonne personne, enfin « la vraie » comme  on dit…! Peut-être que je suis trop exigeant… Après plusieurs déceptions amoureuses, forcément, on se méfie et on se laisse moins aller. C’est aussi l’intérêt d’un site de rencontre, avec les fiches profils on arrive à mieux sélectionner les personnes en fonction de leurs centres d’intérêts, leurs goûts, etc… C’est une excellente façon de connaître la personne de l’intérieur. Quand elle décide de dire la vérité, et rien que la vérité bien sûr !
Mais l’envers du décor, c’est qu’on a beau se croiser, on ne se voit pas. Au final, on ne donne presque aucune chance à un profil qui ne correspond pas à nos attentes même si cette personne pourrait totalement vous convenir. Il n’est pas trop tard ! »

Violette, 36 ans :

« Testé et approuvé ! J’ai déniché mon homme sur un site de rencontre et ça fait 8 ans que ça dure ! J’en ai rencontré d’autres avant lui et j’ai eu beaucoup de chance, car je ne suis jamais tombée sur des « tordus ». Ils étaient tous sympas, et quand on ne se plaisait pas, ça en restait là, en tout bien tout honneur. Le petit plus, c’est qu’aujourd’hui, il y a des sites de loisirs, où l’on propose des sorties : ciné, resto, balades, sport, etc… Là, il y a beaucoup de célibataires et de divorcés, donc l’éventualité d’une rencontre amoureuse détournée ! »

Yohan, 27 ans :

« Une partie des mecs qui sont présents sur les sites de rencontre ne sont pas très sérieux et ne pensent qu’à tirer leur coup. Le problème c’est que ces types-là décrédibilisent les autres – comme moi – qui viennent vraiment pour trouver une relation sérieuse. D’après mon expérience, avoir une discussion avec une femme et la mettre en confiance, tout en lui faisant comprendre qu’on n’est pas un gros obsédé sexuel, c’est souvent rude… et épuisant. Mais je m’accroche !» Chercher un(e) amoureux(se) derrière son écran n’est donc presque plus tabou. La quête de l’amour virtuel devient d’ailleurs un sujet de conversation avec les collègues ou entre amis, voire une activité à part entière entre potes et copines. « En mode Speed Dating ce soir ?! ».

Mais on entend toujours des petites choses comme : “Qu’est-ce que j’irais faire sur Internet ? Je ne suis pas tombé si bas…”. Pour certains encore, le site de rencontre, c’est comme la bouée de sauvetage, l’ultime solution, le dernier petit four qui reste dans l’assiette… C’est un peu l’idée du “Ça va, j’ai pas besoin de ça !” ou la peur de passer pour un galérien de la rencontre amoureuse. Malgré le succès de ces sites, certains ont encore des scrupules à rejoindre la confrérie douteuse de ces « désespérés de l’amour ». Et ceux qui franchissent le pas ne peuvent s’empêcher de se justifier : « Roh, il faut bien vivre avec son temps… », « Ma meilleure amie a tellement insisté ! Je me suis un peu sentie obligée quoi…». Et allons donc.
Attention hein, s’inscrire sur un site de rencontre ne veut pas dire qu’on dîne tous les jours à 19h42, qu’on passe ses nuits à regarder les Teletubbies ou ses dimanches à balancer du pain aux canards…
Il est fréquent de se rajouter quelques centimètres et de se délester de quelques kilos ou de quelques années. Soit. Ce n’est pas pour autant qu’on va tomber à tous les coins d’onglets sur un mythomane-manipulateur-pervers narcissique du trouble obsessionnel compulsif… déjà marié(e) !

Site de rencontre, mon amour

Alors plutôt que de rêver à un(e) hypothétique élu(e), pas bien pressé(e) de rapatrier sa fraise, il est l’heure de laisser gambader ses doigts sur les touches pour dégoter une petite perle. Laissez-vous porter. Une déception ? C’est la vie ! On y retourne, car espérer, c’est vivre. Et la vie, c’est une juste dose entre tenir bon et lâcher prise.

3 Commentaires sur "Site de rencontre, mon amour !"

Laisser un commentaire

Sort by:   newest | oldest | most voted
Virginie Brossard
Invité

Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Pierre
Invité

En passionné sur le sujet de la rencontre, merci pour cet article intéressant.
Au passage je tenais à souligner la qualité de votre blog. Au plaisir de continuer à vous lire.

Pierre
Invité

Bonjour,

Moi même intéressé par le sujet, merci pour cet article très intéressant.
Bonne continuation.
Pierre

wpDiscuz