Par

Purple bread : le pain violet miraculeux

Depuis plusieurs années, le pain est boudé par de nombreux sportifs. Les experts en nutrition et les « healthy addicts » décrivent le pain blanc que nous connaissons tous comme trop raffiné, digéré trop vite et trop riche en glycémie.

Le pain blanc contient beaucoup de sucres blancs provoquant des pics d’insuline qui conduisent à stocker les graisses sans pour autant rassasier l’appétit.

En France, le pain est une véritable tradition ancestrale, il n’est pas facile de le bannir des nos habitudes alimentaires.

Un pain violet aux pigments miraculeux

Face à ce problème de coutume, le professeur Zhou Weibiao, scientifique expert en nutrition, a trouvé une solution miracle, le pain violet.
Il déclare que : « Notre challenge était de voir si l’on pouvait changer la formule glycémique du pain sans perdre la texture moelleuse du pain blanc que les gens adorent ». Pour cela, le scientifique décide de prélever les anthocyanines présentes dans le riz noir et de les intégrer dans la recette du pain blanc. L’anthocyanine est un pigment naturel que l’on peut retrouver dans les raisins, les myrtilles, le chou rouge… C’est ce pigment qui est responsable de leur teinte violette.

Purple bread : le pain violet miraculeux

Au-delà de ses qualités esthétiques, le pigment est un véritable atout pour une nutrition saine. Plusieurs études ont prouvé que les anthocyanines possèdent des vertus qui aident à prévenir les maladies cardiovasculaires mais aussi le cancer. Ils jouent également un rôle essentiel dans le contrôle du diabète et de l’obésité puisque ces pigments réduisent le taux de sucre dans le sang.

Le « purple bread » est digéré 20 fois plus rapidement que le pain blanc classique grâce à une réaction chimique entre les pigments du riz noir et l’amidon contenu dans le pain. De plus, les anthocyanines possèdent beaucoup d’antioxydants.

Sur le plan gustatif, le « purple bread » possède la même texture moelleuse et le même goût du pain blanc, mais avec des propriétés nutritionnelles décuplées.

Le « purple bread » : des qualités nutritives incomparables

Il faut faire attention, le pain violet n’est pas moins calorique que le pain blanc. Ils ont tous les deux la même quantité de farine et d’amidon, seule la structure glycémique est modifiée. La teneur en calories n’est pas l’argument principal qui en fait un aliment à privilégier ou non, c’est plutôt la façon dont le corps humain l’assimile et le digère. C’est la façon dont l’aliment joue sur notre faim et les kilos que l’on prend.

De ce fait le « purple bread » peut être considéré comme un produit minceur non pas parce que son taux calorique est faible mais plutôt parce que sa digestion est lente. La sensation de satiété est plus longue et le taux d’insuline n’augmente pas, ce qui limite le stockage de graisses.

Une petite révolution pour la nutrition saine

Pour l’instant le « purple bread » n’est pas commercialisé en magasin ni en ligne. Le professeur Zhou Weibiao a néanmoins été contacté par plusieurs compagnies industrielles alimentaires et son pain violet ne devrait pas tarder à être commercialisé.

Cela va devenir une véritable révolution dans le monde de la healthy food. Les anthocyanines ne sont pas encore très utilisées malgré leurs nombreuses qualités nutritives.
Savoir que l’on peut améliorer et décupler les qualités nutritives d’un aliment sans en modifier le goût et la texture ouvre une multitude de nouvelles perspectives.

Certains scientifiques travaillent déjà sur de nouveaux produits à base de pigments violets comme le chocolat par exemple.

Quels types de pain consommer en attendant ?

  • Le pain aux céréales

Purple bread : le pain violet miraculeux

Les nutritionnistes et les experts de la santé proposent de consommer de préférence du pain aux céréales. Le pain en lui même n’apporte rien de révolutionnaire, ce sont les céréales qui le compose qui sont un atout nutritionnel. Les céréales présents à l’intérieur et sur le pain sont constitués de plusieurs éléments : la cosse, l’amidon et le germe. Chacun de ses composants disposent de vertus essentielles à une nutrition saine.
La cosse, l’enveloppe protectrice du céréale, renferme des vitamines B et est naturellement une source d’antioxydants, de fibres et d’oligoéléments. L’amidon est une source d’énergie contenant des protéines et des glucides. Puis le germe contient des vitamines E et A.

  • Le pain intégral

Purple bread : le pain violet miraculeux

Le pain est dit « intégral » lorsque tous les éléments des céréales d’origine ont été conservés, il n’y a pas eu l’étape de raffinage du pain. On peut trouver ces pains dans des magasins d’aliments bios et naturels. Le pain intégral a un goût beaucoup plus prononcé que le pain blanc classique et procure un sentiment de satiété plus important. Son index glycémique est aussi plus bas ce qui n’est pas négligeable dans une démarche de perte de poids et de maintien de sa ligne.

En résumé, il est important de varier sa consommation de pain, il n’est pas nécessaire de se priver des pains raffinés que l’on trouve dans les boulangeries, il suffit de ne pas en consommer à tous les repas et de varier avec du pain aux céréales et du pain intégral qui possèdent beaucoup plus d’atouts nutritionnels notamment dans une vision de perte de poids.

Valentin, blogueur @Run2meet

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz