Par

Pousse toi que je te repousse !

On pourrait penser que repousser, c’est simple comme au-revoir. Raté. Un tas de facteurs rentre en jeu dans l’art de repousser quelqu’un qui, visiblement est un peu mordu de vous (ou de vos atouts). La peur de blesser peut en être un par exemple !

Mais ne vous inquiétez pas, on n’a encore recensé aucun mort par râteau. Cependant, laissez-vous donc porter par les petits conseils de Run2meet pour repousser quelqu’un avec classe… ou pas.

Vous n’êtes pas célibataire

Dans ce cas concret, à moins de vous être tartiné de vomi de baleine avant de sortir, il va falloir à un moment repousser quelques avances. Car, oui, on sait, c’est chiant de répéter l’éternel « Je suis priiiiiise merci bisouuuus » !
Voici donc quelques astuces pour ne point vous faire titiller :

* mettre un t-shirt avec une photo de votre mec/meuf et un gros cœur dessus

* porter une bague à l’annulaire gauche

* dire gentiment à la personne que vous êtes déjà très amoureux(se) et que vous n’êtes absolument pas intéressé(e) (sortir ses plus beaux yeux de merlan pour cette technique)

* vous habiller avec votre t-shirt et votre jean préféré… depuis dix ans

* ne sortir qu’avec une bande de mecs pour mesdames, et vice-versa pour messieurs

* s’il/elle vous propose un verre, dites-lui que la jeune fille là-bas ou le jeune homme juste à droite a l’air d’avoir le gosier plus sec que le vôtre

Vous êtes libre…

… mais vous préférez l’autre là bas. Dans ce cas, que faire ?

Il n’existe pas 36 651 solutions, mais en voici une liste non exhaustive :

* vous calez votre plus beau strabisme quand il/elle vous propose un verre (cette technique demande juste un peu d’exercice au préalable)

* dire que vous attendez votre amoureux(se) donc pas besoin de se croire dans un Disney

* il vous propose un verre ? Non merci, vous faites partie des témoins de Jehovah, mais vous avez un très bon bouquin à lui proposer plutôt

* vous lui souriez, dites non merci, et vous vous en aller (« iziiii » nous dirait Booba)

* technique très connue de ces demoiselles : un mec qui la colle pour danser, une autre la sauve en la tirant (violemment) ailleurs. Et voilà l’travail !

* vous faites celui/celle qui n’a absolument rien vu et qui ne comprend que dalle à son petit manège de drague. Attention, ça mène à un tout autre engrenage (ci-dessous)…

Celui/celle qui revient à la charge

Là, ça devient plus agaçant, donc ça énerve, donc vous perdez votre sang-froid, donc… attention, Chuck Norris. C’est un peu l’histoire de Bobby qui pense qu’une fille lui dira finalement de venir boire un lait-fraise dans sa tanière, parce qu’il n’aura pas lâché le morcif pendant environ 2h et 58 minutes. Mais bien évidemment, Bobby a tort, car Bobby est légèrement long à la détente. Et en plus, il passe pour un psycho…
Mais c’est aussi l’histoire de Magalie, qui pense que plus elle boit, plus elle est attirante et plus ce beau garçon la regarde. Mais elle a raison Magalie ! Il la regarde bien davantage, mais plutôt parce qu’elle ressemble de plus en plus à un cachalot en panne de radar.
Bref, face à ce type de personne, que faire ? Il n’y a pas vraiment de solution mise à part la franchise. Ne pas tourner autour du pot, ne pas faire de signes subtiles, ne pas détourner simplement le regard, ne pas le/la refourguer à un(e) de vos potes… Mais lui dire tout simplement qu’il/elle ne vous plaît absolument pas et qu’il est inutile d’insister sinon vous lui faites sauter le dentier (cf Chuck). En règle générale, ça calme.

Témoignages de repousseurs

Lydie

« Suffit de dire gentiment au type que vous n’êtes pas libre et ne le serez pas avant longtemps. Ca a souvent marché pour moi ! »

Matthieu

« J’ai tendance à fuir. Une nana comprend bien plus vite qu’un mec quand on ne répond pas à ses avances. Par contre, comme partout, il y en a des sacrément dures de la feuille ! Dans ce cas, il m’est arrivé une fois de la prendre par les épaules et de la retourner dos à moi en la poussant gentiment… Bah quoi, je suis pris ! »

Charles

« Euh, c’est assez rare que j’aie à repousser une fille qui me drague… Mais il m’est arrivé une fois de recevoir un bout de papier numéroté des mains d’une fille qui ne me plaisait pas, mais vraiment pas. Alors avec un sourire, je lui ai simplement rendu. »

Hizzia

«  Des lourdingues, y en a un paquet en boîte ! J’ai malheureusement tendance à être un peu agressive dans ces moments et à faire comprendre en deux temps trois mouvements qu’il ferait mieux de regarder ailleurs. Par exemple ? J’ai déjà dis à un mec : j’aime les grosses voitures et les diamants, vas donc viser un peu plus à ton niveau. Ca a été radical, le mec est partit vexé ! »

En espérant que ces quelques astuces vous aient aidés. Restez tout de même courtois, un peu de franchise diplomatique, ça ne mange pas de miettes !

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz