Les super-héros et leurs points faibles

Tous les grands héros de ce monde ont des points faibles mais PM Coaching a décidé de les aider. Si vous êtes dans ce cas, ne vous inquiétez pas ! Nous vous comprenons totalement et nous allons essayer de vous apporter des éléments de réponse pour être le plus fort possible.

Les super héros et leurs points faibles

La présence des points forts induit obligatoirement celle des points faibles…Sacrée découverte !

Un point faible peut se définir comme étant l’élément qui ralentira votre progression et qui pourrait déclencher une blessure. Il nécessitera également plus de temps pour le rattraper. Au niveau visuel, le point faible se remarquera rapidement. Le physique est alors non harmonieux, un peu comme ce bodybuilder qui vient à la salle et ne travaille que le haut du corps et se retrouve avec deux toutes petites baguettes mignonnes à la place des jambes.

J’ai donc décidé de vous aider à comprendre d’où peut provenir ce point faible et vous permettre de vous sentir mieux lors de vos prochains entraînements, seuls ou avec Run2meet.

Comment identifier l’origine d’un point faible ?

L’origine du point faible peut être innée ou acquise.

Innée : Vous entraînez régulièrement vos muscles avec la plus haute intensité mais vous vous apercevez qu’un groupe musculaire se développe moins que les autres. Penchez-vous sur la génétique ? Malheureusement nous n’avons pas tous les prédispositions de Hulk. Chaque individu développe ses propres facultés en fonction de l’entraînement. Nous ne sommes pas symétriques à 100%.

Ce problème peut être dû à une asymétrie osseuse (clavicule plus longue du côté droit ou gauche donc le pectoral sera plus galbé). Ce phénomène est dû au bras de levier : Plus le bras de levier est long, (non ne pense pas à ça…) plus le muscle devra fournir d’efforts puisque la distance est plus longue. Inversement, plus le bras de levier est court (et je viens d’y penser…), moins le muscle dépensera d’énergie pour exécuter le mouvement. D’où ce déséquilibre entre les deux côtés.

Acquise : Elle peut être conditionnée par votre entraînement. Mettez-vous la même intensité que sur vos points forts ? Le même nombre de séries ? Le temps de récupération est-il le même ?

Illustrons nos propos avec ce cas concret :

Il était une fois un pratiquant, qui entraînait 30min ses cuisses et 1h30 ses pectoraux. Le déséquilibre était flagrant sur l’intensité de ses séances. C’est alors que PM Coaching arriva et lui demanda pourquoi il ne travaillait pas ses cuisses ? Le pratiquant lui répondit : «  Le travail des cuisses est moins utile et est beaucoup trop dur. Alors PM Coaching lui dit qu’il était important de travailler les cuisses auquel cas ses points forts amèneraient un déséquilibre et qu’il aurait l’air bien ridicule avec ses toutes mignonnes gambettes d’enfants. »

Pour frimer sur la plage l’été comme David Hasselhoff : le corps se doit d’être homogène.

Vos points faibles feront ressortir vos points forts. L’intensité de l’entraînement n’est pas la seule origine des points faibles. Le manque de sensation peut également freiner votre progression. Pour lutter contre le désagrément, pensez à modifier votre routine d’entraînement.

Et si vous n’avez pas le temps de vous rendre à la salle de sport, je vous invite à lire et mettre en pratique mon programme de l’homme pressé, volume 1.

Nous verrons très prochainement comment lutter ces points faibles.

Pierre Martin Coaching, partenaire de Run2meet.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz