Par

Les mudras : pratiquer le yoga par les doigts

Les mudras sont des mouvements chorégraphiques des mains et des doigts accompagnant la méditation.

Aujourd’hui ces mouvements se sont détachés de la pratique du yoga pour être considérés comme une pratique de méditation a part entière.
En sanskrit, le terme désigne « signe » ou encore « sceau ». De simples gestes au grand pouvoir, celui d’harmoniser les émotions et l’état physique.

Les mudras : pratiquer le yoga par les doigts

Qu’est ce la pratique du mudra ?

De part sa signification spirituelle, les mudras symbolisent l’osmose entre les dialogues et la collaboration entre les énergies passant par les mains. Avec une pratique régulière, le yoga par les doigts permettrait l’apaisement de son esprit tout en gardant son corps en bonne santé. Composé d’une multitudes de gestes différents, les mudras stimulent plusieurs régions et systèmes du corps.

En effet, selon la tradition ancestrale du yoga, on retrouve dans les doigts des points précis qui renvoient directement à certaines parties du corps.

De plus, chacun des 5 doigts du corps humain serait lié à 5 éléments naturels : l’eau, le feu, la terre, l’air et l’éther.

En exerçant des combinaisons avec ses doigts, il est possible de faire rencontrer les différents éléments et de stimuler certaines zones du corps. Se réveiller en pleine forme le matin, se donner du courage, se déstresser… sont autant de bienfaits liés à la pratique du mudra.

Se ressourcer avec les mudras

L’avantage de cette nouvelle pratique de méditation est qu’elle peut s’exercer partout, tout le temps et sans matériel ni connaissances particulières. Il existe de nombreux mudras différents. Il est conseillé d’en choisir un en fonction du bienfait rechercher. Il est judicieux d’en choisir un et de le pratiquer pendant plusieurs jours à raison de 5 minutes par jour.

Les mudras : pratiquer le yoga par les doigts

Toutefois, pour travailler un mudra, il faut se placer dans certaines conditions  :

  • Avoir les mains détendues : des membres tendus reflètent le tension du corps
  • Exercer des pressions délicates et légères sur les doigts
  • Faire le vide dans son esprit et ne se concentrer que sur les mains et la respiration
  • Ressentir la pression et les mouvements des doigts

Pratiquer les mudras peut se faire debout, assis, couché et même en marchant. Plus particulièrement pratiqués pendant une phase de méditation, il est quand même possible de travailler son mudra dans les transports en commun, au bureau, ou dans une file d’attente par exemple.

L’objectif est de prendre du recul sur le moment présent et de libérer de l’énergie.

Les mudras : pour qui ?

La nature première des mudras est le repos, le silence, la paix et la spiritualité. Le manque de repos entraîne de nombreux inconforts dans la vie de tout le jour. À l’origine, pratiquer dans le yoga, les mudras peuvent être réalisés par des personnes à mobilité réduite ou des seniors. La pratique est une très bonne alternative pour les personnes qui n’ont pas la possibilité d’exercer le yoga.

Les trois mudras les plus pratiqués

  • L’atmanjali mudra

Les mudras : pratiquer le yoga par les doigts

Avec ce geste il s’agit de lier l’énergie solaire et lunaire. C’est un des mudra les plus fort apportant paix et amour. Également symbole du remerciement, les deux mains sont jointes et placées soit devant la poitrine soit en direction du ciel.

  • Le Chin mudra

Les mudras : pratiquer le yoga par les doigts

Le pouce, symbole du feu est lié à l’index, symbole de l’air. Le tout formant un cercle dit « d’énergie ». C’est le mudra approprié à la concentration et à la compréhension. Selon la tradition yogique c’est également le symbole de l’union entre l’Homme et le Divin.

  • Le Ganescha mudra

Les mudras : pratiquer le yoga par les doigts

Le Ganescha mudra permet au chakra du cœur de recevoir et de donner de l’amour. Les mains situées au niveau de la poitrine tirant dans des directions opposées posséderaient comme vertus le fait de régler les problèmes respiratoires, plus particulièrement des bronches ainsi que les troubles cardio-vasculaires.

Valentin, blogueur @Run2meet

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz