Le twerk, un sport ou pas ?

Aujourd'hui nous allons faire monter la chaleur chers run2meetiens !! Revêtez vos tenues de sport les plus confortables et sexy, buvez un grand verre d'eau parce qu'il va y avoir de l'effort! , trouvez vous un coin avec assez d'espace pour vous mouvoir, et c'est parti ! (twerk it twerk it baby!!)

Ceci n’est plus une surprise, nous allons parler dans cet article de twerk. Pourquoi? Pour qui? utile ou pas? Nous allons donc traiter de toutes ces questions afin que tout le monde s’y retrouve. Premièrement, c’est quoi le twerk

Le twerk, un sport ou pas?

Le twerk…

Le twerk de l’anglais « twerking » est une danse sexuelle qui incite à l’acte sexuel. C’est un mot-valise reprenant les termes twist et jerk, à qui il emprunte certains de leurs mouvements et déhanchés. Entré dans l’Oxford English Dictionary en 2013, le twerking y est défini comme le fait de : « danser sur de la musique populaire de manière osée et provocante en faisant des mouvements de hanches et en s’accroupissant ». Le danseur généralement une femme secoue ses fesses d’une manière provocante, alors qu’elle est dans une position accroupie.

Cette danse est une variation du mapouka et du soukous, des danses originaires de Côte d’Ivoire, du Congo et d’Haiti. Depuis la fin des années 1990, le twerk a été associée à la bounce music du Dirty South et a été diffusé par l’intermédiaire de vidéos de hip-hop grand-publics et des sites populaires de partage de vidéo-clips depuis le milieu des années 2000. Cette danse connait également un certain succès grâce à des clips tels que « Anaconda » de la sulfureuse Nicki Minaj et celui nommé « We can’t stop » de Miley Cyrus qui a fait d’ailleurs coulé beaucoup d’encre lors de sa prestation scénique avec Robin Thicke durant les MTV Video Music Awards de 2013. Nous assistons à un véritable culte des fessiers !

Le twerk s’adresse à toutes les personnes n’étant pas complexées par le fait de bouger leur fessier de façon suggestive tout simplement!

Quels sont les bienfaits du twerk sur le corps?

La pratique régulière de ce type d’exercices permet de muscler toute la ceinture abdominale, les fessiers, les adducteurs, les jambes et le dos grâce aux nombreux mouvements que l’on peut réaliser avec son popotin! Les chorégraphies sont en fait une succession de mouvements où les muscles sont mobilisés de manière isolée, chacun à leur tour. A quatre pattes, le dos cambré, les fesses remontées en essayant de bouger une fois sa fesse droite, une fois sa fesse gauche, pas si simple que ça! (avis aux débutants).

Pas de panique! au bout de 45 mins de cours vous n’aurez pas vu le temps passer, ni le nombre de calories brûlées (entre 400 et 500 calories) tout en vous amusant (bon plan!).

Une bonne adresse pour prendre des cours de twerk 🙂

  • Les Ambianceuses

Le Lundi de 18h30 à 20h et de 20h à 21h30
BOOTY THERAPY “Booty Shake – Twerk”
au ELEPHANT PANAME
10, rue Volney, 75002 PARIS
Métro Opéra – RER Auber

 

En résumé, le twerk est un bon moyen de gagner confiance en soi et d’assumer sa morphologie tout en prenant soin de soi.

Allez on se quitte sur un petit Twerk !

Gladys, blogeuse @Run2meet

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz