Le tabac et le sport : fin de la romance

Tous êtres humains vivant sur cette Terre est au courant de l'effet nocif de la cigarette sur la santé. Mais cela n'empêche pas la grande majorité de continuer à fumer...

Le tabac mon briseur de cœur

Pour les sportifs, il est encore pire de fumer et en aucun cas le sport permet de diminuer les effets négatifs du tabac (oui, oui, vous ne le saviez peut-être pas!). L’arrêt du tabac est donc nécessaire lorsque l’on pratique une activité sportive à haut niveau ou non. Sachez même que d’après une étude vue sur le site Europe en forme, il serait plus dangereux de fumer lorsque l’on fait du sport. Pourquoi ? Voilà quelques chiffres qui devraient vous étonner …

  • Fumer 20 mins avant l’activité physique : votre pression sanguine et vos pulsations cardiaques n’ont pas eu le temps de retrouver leurs constantes normales.
  • Fumer 8h avant une activité physique : vos cellules n’ont pas récupéré une oxygénation normale.
  • Fumer 48h avant une activité physique : votre corps contient encore de la nicotine.
  • Fumer 72h avant une activité physique :  vos bronches sont encore contractées.
  • Et si vous êtes fumeur régulier, il vous faudrait entre 2 et 12 semaines pour éliminer toutes les mauvaises toxines de votre corps et retrouver une bonne circulation sanguine.

Comme vous avez pu le lire, le tabac n’a que de mauvaises répercutions sur votre corps, et plus particulièrement pour votre cœur et vos poumons.

Le tabac et le sport : fin de la romance

Pour le bien-être de votre cœur, respectez cette règle d’or du Club des Cardiologues du Sport « je ne fume JAMAIS une heure avant, ni 2 heures après une pratique sportive ». Malheureusement, la nicotine que vous incorporez vous rends accro à la cigarette et vous avez grands nombres de chances de rentrer dans un cercle vicieux car le manque commence à vous hanter. De plus, la nicotine augmente la fréquence cardiaque et la consommation d’oxygène. Le risque de maladies cardiovasculaires est donc très présent.
Bien entendu, elle touche également votre endurance qui se réduit à chaque consommation de cigarettes (cela peut aller jusqu’à moins 20% de votre performance lors d’une course par exemple).

Bien que le tabac agisse sur votre cœur et vos poumons, il agit également sur vos muscles !

Et oui, encore un effet négatif de cette fameuse cigarette. Car lorsque vous fumez, il y a une baisse de la quantité d’oxygène dans le sang et donc une sensation d’étouffement et très souvent cette envie de tousser. Votre capacité respiratoire est donc diminuée et vous avez une irritation des bronches. Le risque d’asthme est donc augmenté.

Et si j’arrête le tabac ?

Le tabac et le sport : une mauvaise histoire d'amourBien connu de tous, la première conséquence à l’arrêt du tabac est la prise de poids. Pourquoi ? Car l’ex consommateurs de tabac n’aura plus cet effet anorexigène du tabac et son envie de manger se décuplera pour combler le manque de la cigarette.
La deuxième conséquence joue sur le mental. On pense sans arrêt à l’idée d’allumer une cigarette « Une seule dans la journée c’est pas trop grave » … Et bien si ! Car c’est souvent comme ça que le retour à la cigarette réapparaît, et par la suite, plus aucune possibilité de s’arrêter !

Voilà donc un petit conseil : au lieu de tout arrêter du jour au lendemain, réduisez tout d’abord votre consommation. Moins vous fumerez, plus l’envie s’estompera. Si l’envie persiste, buvez (de l’eau ou un soft hein, cela vous remplira l’estomac et vous fera penser à autre chose) et surtout occupez-vous l’esprit, comme par exemple faire du sport !

 

Céline, blogueuse @Run2Meet

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz