Par

Le Surf, sous un autre angle…

Ah le surf… Ca fait un petit peu penser aux plages, déjà, hein… Puis aux surfeurs et surfeuses, dans leurs tenues moulantes et leurs bronzages énervants.

Les surfeuses ont de belles formes, des cheveux qui bouclent joliment grâce au sel marin et elles n’ont nul besoin d’être maquillées pour être canons. Les surfeurs, eux, ont un corps dessiné proche de la perfection, pas un bourrelet, et cette manière de se mettre sur leurs planches, sûrs d’eux, prêts à affronter les éléments… Bon ! On aura compris, un(e) surfeur(se), ça a la classe.
C’est aujourd’hui que Run2meet va aborder ce beau et audacieux sport, sous tous ses angles, mêmes les plus intimes !

Le surf sous un autre angle

Le surf, ça glisse

Oui, après tout, quel est le but de ce sport ?  A première vue : glisser sur des vagues. Ce qui, de prime abord, est clairement complexe et téméraire !
Il semblerait que ce soit à Hawaii où fut inventée cette idée sportive. Il faut dire qu’il y a de sacrés spots là bas…
C’est allongé sur sa planche, que le surfeur va se diriger vers les vagues. Il va ensuite choisir sa vague, attendre qu’elle arrive. Il peut l’attendre en restant allongé sur sa planche ou assis aussi, ça reste confortable. Et lorsqu’il sent le début de celle-ci le soulever, il va ramer le plus vite possible avec ses bras, en direction de la plage, pour prendre de la vitesse.
Il va alors se lever avec la force de ses bras, placer sa jambe d’appui à l’arrière de la planche (droite ou gauche, en fonction de chacun) et va se laisser d’abord mener par la vague, pour ensuite la chevaucher en faisant des zig-zag… dépend du niveau…
Après, il y a les variantes spectaculaires, telles que les tubes ou les esquives de requins.

La légende du surfeur

Alors, oui, pourquoi les surfeurs et surfeuses ?
Et bien déjà, l’effet tenue moulante : la combinaison, qui offre un spectacle souvent subjuguant, ou le simple t-shirt avec le short pour messieurs et le bikini pour mesdames. Bon, quoiqu’il en soit, ça moule et ça laisse fantasmer sur le corps de rêve qui doit éventuellement se cacher là dessous !
Puis il y a l’aspect paradisiaque, la plage, les cocotiers, Hawaii, l’Australie, le soleil, les crabes, les bulots, les…
Mais surtout, ils défient les éléments. Au cas où vous n’auriez jamais testé le surf, ça pique un peu au début. Entre bols d’eau de mer consécutifs, tartes au sable et retourné de planche en pleine poire, après 2h, vous avez un peu envie de faire un bon gros dodo. Autant dire que faire du surf ce n’est pas une séance de barbotage dans sa baignoire. Le surfeur dompte la vague, la ride tel un fougueux canasson, et finis sa folle course, toujours debout, comme un prince.
C’est un petit peu ça qu’on aime chez eux et elles !

Le surf sous un autre angle

Surf sexy, surf coquin

Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de pratiquer le surf, pour certains du moins… Mais si vous en avez l’occasion, prenez le temps de visualiser votre sex-friend ou votre moitié dans cette tenue agréable à la pupille. Vous pourrez faire votre séance de surf en vous poilant tellement vous êtes nazes, en vous encourageant car vous réussissez à lever votre derrière, ou bien en vous admirant, car vous avez traversé 6 tubes. Au choix.
Séance qui finira agréablement sous une douche chaude, dans un vestiaire ou même entre deux planches pour les plus vaillants. Car finalement, rien ne vaut un peu de réconfort coquin après tant d’efforts dans les vagues.

Préférez dans ce cas une petite crique un peu calme, car les plages nudistes, ça existe, mais les plages pour copuler…

Ne parle t’on pas de vague… de plaisir ? Et le surf ne serait-il pas une belle métaphore voluptueuse ? Comment ça l’esprit déplacé ? Testez donc, vous comprendrez…

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz