Par

Le mystère intersidéral de l’orgasme féminin

Lisez les quelques lignes que Run2meet a coquinement et intelligemment concocté pour vous. Ca vous fera une belle jambe, vous dormirez moins idiots et vous pourrez ensuite passez à l’expérimentation…

*Asseyez-vous un peu, car seulement 30% des femmes atteignent l’orgasme par « simple » pénétration. Oui, toutes celles qui se trouvent dans le pourcentage restant ont besoin d’une stimulation clitoridienne pour y parvenir. Qu’elles le fassent elles-mêmes ou qu’elles y soient volontiers aidées…!

* Oubliez donc l’idée d’un orgasme vaginal et clitoridien, car les deux ne sont en fait qu’un seul orgasme, mais atteint différemment. Il existe tout simplement des femmes plus sensibles que d’autres, voilà tout. Ne pensez pas que le clitoris n’est que ce petit bouton rigolo. Si l’on devait user de comparaison métaphorique, disons plutôt qu’il serait tel un iceberg en pleine banquise. Il existe toute une partie cachée qui permet de le stimuler à l’intérieur du vagin. Cette partie immergée peut donc amener à l’orgasme, sans même avoir à s’occuper du boutonnet.

* A toi qui penses que le clitoris est un Joystick sur lequel tu peux poser sans vergogne ton pouce sec et rugueux ou ta langue dure et râpeuse, tu te colles le coude dans l’œil. Le clitoris, merveilleux petit organe uniquement fait pour le bon plaisir féminin, possède à peu près 3 fois plus de terminaisons nerveuses que le gland. Comprenez donc, messieurs, qu’il est inutile d’appuyer dessus pour déclencher un orgasme. Soyez doux, soyeux, gentlemen… et patients !

* Ainsi donc, certaines positions sont très favorables à l’orgasme féminin car elles stimulent indirectement le clitoris. L’amazone par exemple, ou la levrette ou même le missionnaire, tout simplement ! D’autres positions favorisent grandement la stimulation clitoridienne avec les doigts… Pensez-y aussi ! Mais ceci dépend bien évidemment de chacune, n’hésitez donc pas à lui poser la question, bien que vous vous rendrez assez rapidement compte de sa préférée…

Alors, à toi Homme, qui n’y a jamais rien pigé ou à toi, Femme, qui te pose toujours des questions sur cette chose fougueuse et furtive, et bien lisez !

* Une moyenne, et ceci reste une moyenne n’est ce pas, les femmes ont besoin d’environ 20 minutes pour atteindre l’orgasme. D’où, premièrement, l’importance des préliminaires (également pour la lubrification naturelle) et, deuxièmement, de la patience. Et si ça vous emmerde, trouvez vous une nana qui arrive à venir en 5 minutes ou changez d’orientation sexuelle, ou allez coudre au Pérou.

* De toute évidence, ce n’est pas parce qu’il est important de s’attarder un brin sur les préliminaires qu’il faut toujours être doux comme Winnie L’Ourson (oui, cette comparaison est bizarre…).Sachez que les femmes aiment aussi bien faire l’amour avec douceur et tendresse qu’avec sauvagerie et fougue (sans en venir aux insultes et au passage à tabac). Pas besoin de réfléchir 37 ans non plus, avant de comprendre ce qui lui ferait plaisir à l’instant T…

* Inutile de penser que c’est en pilonnant ou en se focalisant dessus que Mister O viendra. Chez ces dames, il demeure en grande partie dans sa tête. Donc, clitoris, ok, mais pas que ! Les femmes ont aussi une poitrine, des jambes, des fesses, un cou, un dos… Mais si c’est vrai ! Donc plus vous la ferez voyager dans les contrées inconnues de son corps, moins elle se focalisera sur l’orgasme, et plus elle arrivera à le dénicher. Vu ?

* Ahhh, le point G ! Venons-en au fait ! Qu’est ce que cette chose ? Existe-elle vraiment ? Légende ou réalité ? Il paraîtrait qu’il se trouverait entre 6 et 8 cm de l’entrée du vagin, en suivant la ligne de l’urêtre… Alors, au lieu de tergiverser 278 ans autour de son existence, il suffit d’aller checker directement et voyez si c’est vrai. Et n’oubliez pas que chaque femme est différente. Non, mais… des fois que vous l’ayez encore oublié.

* Oui, les orgasmes multiples existent, oui… Mais avant d’en déclencher plusieurs, contentez vous de vous occuper d’un seul. Sachant que peu de femmes sont capables d’en avoir plusieurs à la suite… !

Concluons par le fait que l’orgasme n’est pas le but ultime de tout rapport sexuel. L’orgasme féminin arrivera, ou pas, peu importe, car tout ce qui se trouve avant est tout aussi savoureux. Un célèbre film nous a d’ailleurs concocté une citation que l’on pourrait détourner à notre guise : « L’important c’est la chute, pas l’atterissage ». Ca cogite ? Aller, hop, à la pratique.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz