Par

Le CrossFit, ou la culture de la performance physique

Run2meet va aujourd’hui vous parler un peu de cette discipline sportive "le CrossFit" intrigante, un mélange de haute condition physique et de performance. Et il faut du cran et de la foi pour pratiquer un sport qui sollicite autant de parties corporelles !

Pour certains, cette petite sonorité est sûrement familière à leur oreille. Pour ceux à qui ça n’évoque pas même l’ombre d’un concept, pas besoin d’avoir fait latin en 5e pour éventuellement comprendre le sens des termes : « cross » et « fit ». Un peu de course, un peu de fitness et voilà le travail ! Perdu. Ce terme signifierait plutôt la capacité d’adaptation physique. Toujours brumeux dans vos méninges ?
Pas de problème, Run2meet va aujourd’hui vous parler un peu de cette discipline sportive intrigante, un mélange de haute condition physique et de performance. Et il faut du cran et de la foi pour pratiquer un sport qui sollicite autant de parties corporelles !

Le CrossFit ? Bon, c’est quoi ?

Arrivé en France il y a quelques jeunes années, le CrossFit a pris racine sur le continent Américain (étonnant) dans les années 70. A savoir que son inventeur, Greg Glassman, a, plus tard, été choisit pour entrainer les vaillants policiers de… Santa Cruz. Oui oui, vous savez, les gangs, tout ça…
Cette discipline a un but principal (ou plutôt des), que serait le développement de : l’agilité, l’équilibre, la vitesse, la puissance, la précision, la résistance, la coordination, la flexibilité, la force et le cardio. Rien que ça oui… L’objectif du CrossFit est justement de rendre performantes le maximum de ses qualités physiques sans se spécialiser. Comme pourrait le faire le Tennis par exemple, avec la force du bras, ou la pétanque avec la… le Pastis. En gros : une technique de conditionnement physique.
Le but étant ici de ne réaliser que des mouvements poly-articulaires (plusieurs muscles travaillant à la fois) qui permettra de consommer un maximum d’énergie. Les membres qui seront les plus mis à mal seront d’ailleurs les jambes, puisque l’idée étant de ne jamais s’arrêter… !

Et ça marche comment ?

Durant les exercices, qu’on nomme joliment « METCONS » (pour CONditionnement METabolique), il faut enchainer les exercices en écourtant au maximum les temps de pause. A force de ces exercices, on se rend vite compte que notre rythme cardiaque, notre souffle et nos muscles prennent très vite en grade !
Le CrossFit va donc faire travailler la musculature autant que la bonne condition physique. Le petit avantage sympathique, c’est que la diversité des entrainements est un peu infinie, puisqu’il est possible de choisir de combiner les exercices que l’on veut. Soit : beaucoup.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, du fait que ce soit principalement de la musculation, dans des séances de CrossFit, on ne trouve pas de miroirs de 10 mètres de long, d’huile de jojoba effet scintillant ou d’individualisme narcissique. Au contraire, une des particularités du CrossFit est l’esprit de groupe : des compagnons à encourager en face à face et un chronomètre à surveiller.

Le CrossFit, un sport à part entière, peut aussi être un excellent sport d’entretien physique, en parallèle avec une autre activité sportive.

Et du coup, un entraînement, ça a quelle tête ?

Dans une salle prévu à cet effet, les exercices de CrossFit peuvent être séparés en 3 catégories : la Gymnastique, le Cardio et l’Haltérophilie. Il s’agit donc de répartir dans une séance, ces 3 petites choses.
Il suffit juste de les enchaîner le plus rapidement possible, car dans ce sport, votre seul ennemi, c’est le chronomètre.
Un paquet de matériel peut d’ailleurs passer entre vos mains : corde à sauter, barre de traction, rameur, anneaux de gymnastique, banc de développé couché, etc…
Et d’ailleurs, pas besoin d’y passer 6 heures par jour pour devenir un titan, car les entrainements ne durent que 10 à 15 minutes.

LE CROSSFIT, OU LA CULTURE DE LA PERFORMANCE PHYSIQUE

Et… C’est pour qui ?

Alors, oui, bien évidemment, le CrossFit, du fait qu’il y ait de nombreux poids à porter, que ce soit des altères ou son propre corps, n’est pas fait pour les fragiles de la vertèbre ou les sensibles de la rotule ! On évite donc d’y emmener Papy Roger…
Mise à part cela, tout être vivant aimant dépasser ses propres limites, avec un moral et un physique d’acier, peut prétendre à cette discipline. Nul besoin d’être déjà un grand sportif, la volonté suffit à bien des choses… Mesdames autant Messieurs donc !
Ceci dit, si votre unique but est de perdre du poids, sans prendre de masse, oubliez. Oui, le CrossFit détrône le surplus graisseux, mais le remplace généreusement par un muscle qui gonfle et qui pèse bien lourd !

A ne pas confondre avec la musculation pure et dure, qui ne fait que gonfler ses muscles sans savoir trop quoi en faire ensuite… Avec cette méthode, vous apprenez à maîtriser votre masse corporelle toute entière. Attention toutefois à ne pas attaquer la chose sans être un minimum préparé physiquement, ce serait risquer de s’y anéantir un ou deux muscles.

1 Commentaire sur "Le CrossFit, ou la culture de la performance physique"

Laisser un commentaire

Sort by:   newest | oldest | most voted
Homnes
Invité
wpDiscuz