Par

La natation… sous un autre angle !

Qui n’a jamais trempouillé son anatomie dans une piscine municipale ? Dans l’esprit de se rafraîchir, se raffermir ou même se bâtir des épaules de… bah oui, de nageur oui… ou encore aller se rincer l’œil… à l’eau chlorée ? Seul(e) ou entre amis, la natation est un sport qui fait du bien à peu près partout.

Run2meet vous propose dès à présent de vous enfoncer dans les abysses de la natation, en passant par quelques exercices qui réchaufferont… vos muscles, et pourquoi pas plus si affinités ?

Les bienfaits de la natation

Vous êtes sportif(ve), certes, mais il est vrai que vous n’avez jamais été bien proche de ces grosses baignoires qui sentent la javel et qui grouillent de gens quasi nus. Si on va plus loin que l’odeur et les exhibitionnistes, il y a de belles choses à développer… Nos confrères nageurs le savent, n’est ce pas ?
Disons que même à 80 ans, vous pourrez toujours vous mettre pour la première fois à faire quelques longueurs dominicales, car la natation est un sport pour tout le monde. Complètement oui.
Contrairement à la plupart des autres sports, nager ne provoque aucune douleur. C’est de la Physique mesdames et messieurs, Archimède même, si vous fouillez un peu dans vos mémoires, immergé, le corps est en apesanteur et soulagé de 80% de son poids. Pour ainsi dire, dans l’eau, vous ménagez vos articulations, vos tendons et votre dos.
C’est un sport qui fait travailler un nombre assez improbable de muscles d’ailleurs. Raffermissement et galbe du dos, des bras, abdos, fesses, cuisses et mollets. Oui c’est pas trop mal. D’autant plus que c’est une musculature qui ne sera pas gonflée comme peut l’être celle aux stéroïdes, et qu’elle sera exempte de toute masse graisseuse. Le seul désavantage physique sera, à haute dose, d’avoir des épaules qui peuvent un peu effrayer (surtout proportionnellement à la tête…).
Et puis c’est vachement bon pour la santé aussi : articulations douloureuses, dos en compote, circulation veineuse paresseuse et palpitant un peu fragile. Rien qu’en nageant 1 heure par semaine, vous permettez à votre corps de remettre tout ça gentiment en place (en plus de quelques séances chez le kiné ou l’ostéo pour les plus compliqués).

La natation est sans doute, avec la course, l’activité d’endurance la plus proche de la perfection : elle muscle le cœur en douceur, améliore le souffle et favorise les échanges gazeux au sein de l’organisme, le tout, sans recevoir de chocs.

Mais l’avez vous déjà essayé à deux ? Non, pas deux avec votre mère ou votre cousin, mais à deux avec votre objet de convoitise !

Des exercices à deux

Oui mais voilà, vous avez envie de partager votre sport ou votre récente découverte de la natation avec votre douceur. Excellente idée.
Faire la course ? Oui, c’est possible. Veillez tout de même à ce que votre tendre ne soit pas un compétiteur sanguinaire, ça ferait tâche, et dans une piscine, et dans un rendez-vous sportif-galant.
A voir votre niveau aussi, vous pouvez soit lui apprendre quelques mouvements (à corps rapprochés) soit vous laisser porter par ses propres qualifications.
Et puis il y a cette possibilité de faire le sauveteur aussi, en veillant à ne pas trop alerter les maître-nageurs qui risqueraient de se fâcher un poil… Laissez vous couler chacun votre tour, vous verrez à quel point il est difficile de tirer un corps hors de l’eau et de le ramener au bord sans qu’il/elle boive 6 bols.
Sans faire le tour de tous les exercices aquatiques de l’univers, vous pouvez vous inspirer de ceux de l’aquagym.
Et puis, sans emmerder le peuple qui nage à vos côtés (évitez donc les heures de pointe), vous pouvez lui proposer de s’accrocher à vos jambes et vice versa (technique pour les gros bras), de s’attacher a vos épaules (technique de j’essaye-de-pas-couler), ou de faire, debouts dans l’eau et dos à dos, un porté les bras croisés ensemble. Euh…? C’est pas grave, il existe de très bon tutoriels et pages internet.
A savoir qu’à deux, nager, c’est toujours plus sympa. Surtout pour travailler la complicité…

Et piscine rime avec ? Coquine.

C’est plutôt un peu sympa de vous retrouver en maillot de bain face à un corps qui vous plait. D’autant plus si quelques gouttes perlent sur sa peau frissonnante. Et encore mieux si vous pouvez l’effleurer…!
Il est vrai que la piscine n’est pas le meilleur endroit pour se retrouver érotiquement, mais après tout, pour les plus coquinous (et hardis) d’entre vous, une piscine déserte ou une cabine pas trop étroite peu s’avérer un terrain de jeu corporel pas tout à fait inintéressant. Surtout après une bonne heure de nage : les muscles sont chauds, la tête vidée, le sang à bloc (d’oxygène), la chair raffermie… ne serait-ce point un moment absolument opportun pour apprécier l’une des joies de la race humaine ?

Alors, convaincus par quelques séance de natation ? Oui hein…? Restez tout de même complètement discrets, on a dit que c’était un sport pour tout le monde, ce serait dommage de froisser les doux et chastes yeux de l’enfance ou offenser le petit groupe de mamies-aquagym, vous en conviendrez ? Et puis après tout, à chacun son type d’étirements hein…

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz