Grossesse et sport

Vous attendez patiemment un heureux évènement ? Vous prévoyez de devenir bientôt maman ? Ou vous ne le savez peut-être pas encore (et là c'est le moment de faire un test !) ? Vous êtes sportives actives, voire très actives ? Suivez ce qui va suivre, cela risque de vous intéresser...

Nous allons en effet parler d’un sujet qui est peut-être tabou pour certaines personnes ou pas du tout logique pour d’autres. Mais laissez-nous vous dire que malgré ce que vous pouvez penser, ou avez déjà entendu, la GROSSESSE ET le SPORT sont bien deux choses parfaitement complémentaires.

Donc aujourd’hui Run2meet dit STOP aux excuses du style « malheureusement j’ai dû arrêter le sport car je suis enceinte » ou encore « je vais perdre mon bébé ».

 Halte aux idées reçues !

  • La pratique du sport durant la grossesse augmente les risques de fausses couches, de prématurité et de retard de croissance. FAUX: Dans le cas d’une grossesse sans trouble particulier, le sport pratiqué raisonnablement est bénéfique. Il permet de préparer la maman à l’accouchement, en stimulant son activité cardiaque et sa maîtrise respiratoire et en réduisant la douleur des contractions. De plus, grâce à des exercices réguliers, la future maman améliore sa posture en entretenant la tonicité de ses muscles et en évitant l’apparition de crampes et de douleurs lombaires. Il est aussi bon à savoir que grâce au sport effectué durant votre grossesse vous avez moins de chances que vos copines non sportives de prendre du poids de façon excessive après la grossesse. Enfin, le sport reste un bon allié pour lutter contre le stress et toutes vos poussées d’hormones.
  • Une sportive devenue maman sera moins performante après l’accouchement.
    VRAI et FAUX: Lorsqu’une sportive reprend l’exercice (environ 8 semaines post accouchement) elle sera forcément moins performante, dû aux hormones de la grossesse encore présentes. Mais, du point de vue strictement physiologique, une athlète retrouve en principe toutes ses capacités, au bout d’environ six mois (grâce à un retour progressif à l’entraînement). Toutefois, il est a noté et prendre en compte que même si vous vous sentez capables physiquement, si la motivation n’y est plus mesdames, ne paniquez pas. En effet, la grossesse entraine énormément de changement qui influent sur votre moral, donc donnez vous le temps de remettre de l’ordre dans vos habitudes.
  • Une femme sportive qui arrête le sport pendant sa grossesse prendra moins de poids. FAUX: Une femme enceinte prend normalement entre 9 et 12 kilos durant sa grossesse. Le sport limite certes la prise de poids mais ne l’abolit pas totalement. Pour une sportive qui arrête totalement le sport durant sa grossesse, l’équilibre alimentaire est plus délicat, et elle risque de prendre plus de poids qu’une future maman qui n’a jamais pratiqué de sport (faites attention!).

Grossesse et sport

Quels sont les bienfaits du sport pendant la grossesse?

Ceux-ci sont multiples chez la femme enceinte : entretien de la musculature abdominale, amélioration du retour veineux, accroissement de l’endurance… Le fait de bouger et s’occuper de soi sont également une source de bien-être psychologique. De plus, différentes études ont montré qu’une activité sportive facilite le travail de l’accouchement en accroissant les performances respiratoires et que les femmes ayant continué à faire du sport accouchent moins fréquemment par césarienne. Alors, convaincues ?

Quel sport choisir pendant la grossesse?

Comme vous l’avez surement compris à ce stade, c’est que mesdames vous pouvez
continuer à faire du sport pendant votre grossesse. Néanmoins, toutes les folies ne sont pas permises, ni tous les sports. En voici quelques-uns qui ne posent aucun problème :

  • la marche
  • la natation
  • la gym douce
  • le yoga
  • le vélo et la course à pieds (jusqu’au 5ème mois)

… Et d’autres qui sont formellement interdits :

  • les sports de balle collectifs
  • les sports de combats
  • l’équitation
  • le ski
  • le tennis
  • le jogging
  • l’alpinisme
  • la plongée sous marine
  • l’aérobic
  • le VTT et le roller

Soyez vigilantes !

Il y a néanmoins quelques précautions à prendre hormis le fait de bien choisir son activité physique en période de grossesse. En effet, l’alimentation joue également un rôle très important à votre bien être et celui de votre bébé qu’il ne faut absolument pas négliger :

  1. Ne réduisez pas votre alimentation en espérant garder votre poids d’origine, car cela risquerait d’entraîner un éventuel retard de croissance foetale
  2. Buvez beaucoup d’eau avant, durant et après l’effort
  3. Prévoyez une pause en-cas (pour éviter les coups de mou)
  4. N’allez pas au delà de vos limites
  5. Reposez vous plus que d’habitude
  6. Ayez une alimentation saine riche en potassium

Maintenant que vous avez lu tous nos conseils, sportez-vous bien ! Vivez heureux ! Et faites des bébés ! 🙂

Grossesse et sport

Gladys, blogueuse @Run2meet

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz